Ensemble contre la françafrique

Parce que nous avons toujours soutenu celles et ceux qui combattent les injustices économiques et politiques faites à l’encontre de l’Afrique et des africains;

parce que nous connaissons le combat mené de longue date par SURVIE contre la françafrique, nous avons décidé de publier ici son appel à soutien financier.

(Pour la rédac François Charles)

ENSEMBLE CONTRE LA FRANÇAFRIQUE

SOUTENEZ SURVIE !

Congo-Brazzaville : coup d’Etat constitutionnel du dictateur Sassou Nguesso qui cherche à tout prix à se maintenir au pouvoir ;

Tchad : année électorale en 2016 où Idriss Déby briguera un 5mandat.

Et un nouveau « Sommet de la Françafrique » prévu fin 2016 au Mali en présence d’Hollande et des chefs d’Etat africains.

Jusqu’à quand la France soutiendra-t-elle politiquement et militairement

des pays dictatoriaux qui répriment violemment les manifestations de leur peuple ?

Rôle de survie est plus que jamais indispensable

pour résister à la Françafrique, en produisant et diffusant une analyse critique, en alertant les médias et le grand public, en soutenant des luttes menées en Afrique, en interpellant les élu-e-s.

Au nom de la lutte contre le terrorisme, l’armée française est omniprésente (opérations au Sahel et en Centrafrique, bases en Côte d’Ivoire, au Gabon, à Djibouti, forces spéciales en Mauritanie, au Burkina-Faso, au Tchad…).

Elle est aussi synonyme de complicité avec des régimes autocrates, d’impunité pour les crimes commis par des militaires, de lourde ingérence dans la politique des pays concernés.

Comble du cynisme : la France projette de comptabiliser le coût des opérations militaires extérieures en aide publique au développement.

L’ingérence militaire de la France en Afrique va-t-elle durer encore longtemps ?

Ne laissons pas cette politique se faire en notre nom !

SURVIE est une association indépendante, uniquement financée par ses adhérents et ses donateurs et par la diffusion de ses publications. C’est votre soutien qui est la garantie de notre liberté de ton et d’action.

En 2015, ce soutien nous a déjà permis d’actualiser le Petit Guide de la Françafrique, de diffuser notre nouveau livre « Françafrique la famille recomposée », d’organiser un week-end national de formation, de mobiliser le réseau militant à l’occasion des 30 ans de l’association, d’inviter le résistant congolais Brice Mackosso pour une tournée de conférences.

Des difficultés économiques ont malheureusement contraint l’association à réduire son équipe salariée, et malgré des efforts pour diminuer nos dépenses et augmenter nos recettes (notamment déménagement du siège national et recherche de financements auprès de fondations), notre structure est fragile et nous avons besoin de votre soutien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *