Dette africaine, à qui profite le crime ?

Au moment où les USA annoncent leur intention de remonter prochainement leur taux d’intérêt, ce qui provoquera encore un approfondissement de la Dette, on apprend par le Guardian du 15 juillet dernier, le montant des bénéfices colossaux engrangés par les pays occidentaux sur le dos du continent africain.

Lu dans le Monde Diplomatique du mois d’août 2014

« Ecran de fumée

L’aide au développement apportée au continent africain revient dans les pays donateurs au travers le paiement des intérêts de la dette et des placements divers, selon une étude d’organisations non gouvernementales (ONG) anglo-africaines citées par The Guardian du 15 juillet dernier.

Les pays occidentaux utilisent l’aide à l’Afrique comme un écran de fumée pour dissimuler « le pillage intense »  du continent, qui perd près de 60 milliards de dollars par an en raison de l’évasion fiscale (…) et de la fuite des profits réalisés par les entreprises étrangères.

Bien que l’Afrique subsaharienne reçoive chaque année 134 milliards de dollars sous forme de prêts, d’investissements et d’aide au développement, l’étude oubliée par un groupe d’ONG (…) suggère que 192 milliards de dollars quittent chaque année la Région »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *