Le franc CFA est-il en voie de disparition ?

Publié le : 13 janvier 20204 mins de lecture

En 1945, le franc CFA ou franc des colonies françaises d’Afrique a été créé comme monnaie d’échange commercial entre la métropole et les pays africains. Actuellement, il est en voie de disparition progressive pour être remplacé par la monnaie unique africaine ECO. Cet article vous permettra de comprendre les raisons de la réforme du franc CFA.

La création du franc CFA

Après la deuxième guerre, la métropole était en difficulté monétaire et le franc a été dévalué. Ainsi, le franc CFA et le franc CFP ont été créés. Le but était d’en faire des monnaies d’échange pour ses colonies et de renforcer ainsi l’influence de la métropole sur ses pays Africains. Non seulement le franc CFA est une monnaie plus forte et plus stable, mais il protégeait également les pays d’Afrique d’une éventuelle crise financière. Aussi, il assure la fluidité des échanges entre ses pays et permet d’éviter le risque d’inflation. La métropole pouvait, quant à elle, obtenir des matières premières à un prix peu élevé durant la deuxième guerre. La dévaluation du franc CFA lui permet également d’accumuler des profits considérables lors de l’achat des produits dans les pays africains. De la même manière que le franc CFA est en parité avec l’euro, l’euro est la monnaie de la  métropole et qui est la seule monnaie convertible en franc CFA. Par conséquent, l’utilisation du franc CFA offre à la métropole le contrôle total du marché africain.

Les déficits engendrés par l’utilisation du franc CFA

Le franc CFA connait une forte dévaluation depuis sa création, ce qui empêche les pays de la zone franc d’avoir plus de compétitivité de prix lors de l’exportation de produits à l’étranger. Cette monnaie d’échange affaiblit aussi les fonds monétaires des pays utilisateurs. Avec sa parité avec l’euro, le franc CFA réduit également les financements économiques externes reçus par les pays utilisateurs, ce qui contribue à ralentir le développement dans certains pays de l’Afrique. D’ailleurs, cette monnaie est fabriquée à l’extérieur des pays africains. Cela freine la création de nouveaux billets qui visent à assurer la croissance de la population.

Les raisons de la réforme du franc CFA

Pour avoir plus de souveraineté, les pays africains ne cessent de demander une monnaie unique. C’est la raison principale pour laquelle ils souhaitent réformer le franc CFA en monnaie ECO. Étant un fait symbolique, le changement de nom de la CFA pour la monnaie ECO est un grand pas vers la liberté politique des pays africains. Cependant, le taux de change restera le même pour la monnaie africaine ECO. Ce qui veut dire que 1 euro vaudra 665,96 ECO. La réforme du franc CFA sera donc réalisée pour avoir une monnaie indépendante avec un taux de change flexible.

Le mystère de la construction des pyramides égyptiennes est-il enfin résolu ?
Pourquoi parler anglais est devenue une évidence en Afrique francophone ?

Plan du site